Cercle Montesquieu

connexion

« Pour faire de grandes choses, il ne faut pas être un si grand génie,
il ne faut pas être au dessus des hommes, il faut être avec eux. »

 

Événements

Les Débats du Cercle

Edition 2019

Partager sur :

Ateliers de la matinée 

8h30-9h15 : Accueil et café
 
9h15-10h30 : Ateliers 1 et 2 en parallèle
 
1/ Quelle évolution du profil et des compétences des juristes à l’heure de la digitalisation ?   
     
Comme les autres fonctions de l’entreprise, les juristes sont de plus en plus exposés aux outils numériques et à la digitalisation :
Quelle sera la valeur ajoutée du juriste de demain ? Quelles sont les conséquences sur les compétences des juristes ? Va-t-on s’orienter vers des profils hybrides ? Quelles nouvelles compétences acquérir (juridiques, technologiques/digitales, managériales, business, communication…) ou quels nouveaux profils (juriste, codeur, analyste, ingénieur, marketeur…) recruter ou former ? Les outils et les technologies vont permettre l’apparition du juriste augmenté, quels seront les atouts du juriste de demain (data analytics, big data, intelligence artificielle, blockchain) ? Quelles tendances dans le recrutement ? Dans la formation ? Que peut-on en déduire sur les qualités professionnelles et humaines des collaborateurs de demain ? 
Retour d’expériences des directions juridiques pionnières.
  • Bruno Deffains, Professeur de sciences économiques, Directeur DU transformation digitale du droit et legaltech, ASSAS PARIS
  • Christian Le Hir, Directeur juridique, NATIXIS
  • Eric O’Donnell, Head of legal operations, TOTAL
  • Audrey Déléris, Manager, FED LEGAL
Table ronde animée par Hervé Coindreau, Responsable Juridique Investissements Directs, BPIFRANCE INVESTISSEMENT
 
2/ On lève le voile sur le « secret des affaires » : focus opérationnel pour les directeurs juridiques
 
Près d’un an après la transposition dans le droit français de la directive 2016/943 sur le secret des affaires, que doivent faire concrètement les directions juridiques pour se saisir de cette loi ?
Quelles sont les informations susceptibles d’être classées « secrets des affaires » ? Comment gérer dans la pratique les flux d’information entrants et sortants ? 
Extension des clauses de confidentialité et de non-concurrence : quelles répercussions sur les opérations de fusions acquisitions ? Quels moyens humain et financier engager pour faire face à ces nouveaux enjeux ?
Cette loi comprend de nombreux dispositifs qui peuvent être de réelles armes de compétition économique, comment les mettre à profit face à la concurrence ?
  • Franck Bourgeois, Associé, EVERSHEDS
  • Fabienne Clarac Huyghues Despointes, Directrice juridique, DIAGNOSTICA STAGO
  • Charlotta Ljungdahl, Vice President Intellectual Property, AIR LIQUIDE
  • Céline Leroy, Associée, EIGHT ADVISORY
10h30-11h00 : Pause networking
 
11h00-12h15 : Ateliers 3 et 4 en parallèle
 
3/ Transformation des directions juridiques : cap sur les outils et la conduite des changements organisationnels
 
La digitalisation des directions juridiques s’opère tant par les nouveaux outils mis en place que par la manière dont les juristes délivrent leurs prestations.
Quel nouveau processus de délivrance du service juridique envisager ? Comment impliquer les juristes dans cette transformation ? Quelle nouvelle organisation du travail est nécessaire ? Quels changements les nouveaux outils imposent-ils aux directions juridiques ? Comment la transformation digitale casse-t-elle les silos et repositionne-t-elle les directions juridiques au cœur de l’entreprise elle-même ?
Quelles solutions apportées par les directions juridiques pionnières ?
  • Eric Ravy, Directeur juridique, OUI SNCF
  • Marc Mossé, Directeur juridique, MICROSOFT
  • Isabelle de La Gorce, Associée, PWC
  • Sandrine Asseraf, Secrétaire générale, GROUPE WEBHELP
Table ronde animée par Mona Bercaud, Responsable digitalisation du réseau SNCF au Féminin, SNCF
 
4/ Compliance, corruption, conformité, compétitivité : quels choix pour les entreprises ? 
 
Les dispositifs de prévention anticorruption à l’épreuve des enquêtes de l’AFA : Quelles sont les nouvelles pratiques de l’entreprise en termes d’organisation et de lutte anti-corruption ? Quels impacts sur la compétitivité ? Comment insuffler une culture compliance ? Comment les tiers ont-ils été impliqués ? Faut-il encore procéder à des améliorations ?
 
Retour d’expérience de l’AFA : quelles-sont les recommandations de l’AFA ? Quelles-sont les spécificités du modèle français en matière d’anti-corruption ? Comment le conseil peut-il coordonner l’application de différentes lois anti-corruption extraterritoriales ?
  • Béatrix Laurent Moulin, Directeur Juridique, MANPOWER GROUP FRANCE
  • Nicolas Tollet, Avocat, HUGHES HUBBARD & REED
  • Salvator Erba, Sous-directeur du contrôle, AGENCE FRANÇAISE ANTICORRUPTION
Table ronde animée par Marie-Astrid d’Evry, Directeur département éditorial droit des affaires, droit économique & compliance, LEXISNEXIS
 
12H20-12h40 : Keynote speaker 
  • Charles Duchaine, Directeur, Agence Française Anticorruption
12h40-13h00 : Keynote speaker
  • Basile Ader, Vice-Bâtonnier, BARREAU DE PARIS
13h00-14h00 : Cocktail déjeunatoire
 
Conférences plénières de l’après-midi
 
14h00-14h20 : Arrivée des participants et inscriptions
 
14h20-14h30 : Accueil par Jean-Guillaume d’Ornano, Président-Directeur Général, Groupe Option Finance
 
14h30-15h00 : Ouverture et introduction par Nicolas Guérin, Président, Cercle Montesquieu
 
15h00-16h20 : Table ronde 1  Éthique des affaires : une obligation règlementaire aux enjeux stratégiques et pédagogiques
 
Avec les notions d’objet social, d’entreprises à mission, d’intérêt social ou de raison d’être…, la loi Pacte modifie les critères traditionnels d’appréciation de performance de l’entreprise avec la prise en compte de considérations sociétales
Est-ce vraiment une révolution pour l’entreprise ?
Les politiques de RSE existantes : affichage ou réalité ?
La responsabilité sociétale peut-elle devenir un avantage compétitif pour l’entreprise ? Comment la valoriser auprès des clients, des collaborateurs, des fournisseurs, de l’opinion et des pouvoirs publics ? La responsabilité sociétale est-elle au cœur de la stratégie de l’entreprise de demain ?
  • Gilles Vermot Desroches, Directeur développement durable et directeur général, FONDATION SCHNEIDER ELECTRIC
  • Xavier Hubert, Director ethics, compliance and privacy, ENGIE
  • Alexandra Rohmert, Associée, CMS FRANCIS LEFEBVRE AVOCATS
  • Sophie Nerbonne, Directrice chargée de co-régulation économique, CNIL
  • Dominique Lamoureux, Président du Cercle d’éthique des affaires, Directeur éthique et responsabilité, THALES
  • Anne Droissart, Conseil en gestion de patrimoine, Délégué Régional, LE CONSERVATEUR et Senior Advisor, GOUVERNANCE et VALEURS
Table ronde animée par Olivier Chaduteau, founder, managing partner, DAY ONE
 
16h20-16h50 : Pause networking
 
16h50-18h10 : Table ronde 2  Les environnements législatifs sont-ils adaptés aux stratégies d’intelligence artificielle des entreprises ?
 
L’intégration croissante de l’intelligence artificielle et le développement de systèmes autonomes basés sur ces technologies dans les secteurs clés remettent en cause le cadre législatif antérieur
 
Dans les secteurs de la santé, des transports, de la défense, de la banque et de la finance, les travaux de R&D ont permis une autonomie croissante de l’intelligence artificielle. Robots et algorithmes sont de plus en plus présents dans l’économie. Quelles sont les implications juridiques d’une telle tendance ?
Adaptation des régimes de responsabilité, protection et utilisation des données, utilisation éthique de l’algorithme ? Comment le droit s’adapte-t-il aux révolutions de l’intelligence artificielle ? Retour sur les principaux chantiers juridiques en entreprises et leur cas d’application dans les secteurs clés.
 
Dans quelle mesure les technologies déplacent-elles les frontières du droit afin de créer un régime juridique propre à l’intelligence artificielle ? Comment déterminer le responsable en cas de litige ? (Cas des voitures autonomes aux E-U). Quels leviers et assouplissements législatifs les pouvoirs publics doivent-ils mettre en place pour encourager la recherche et l’expérimentation des nouvelles technologies tout en construisant un cadre juridique ? Propriété intellectuelle & intelligence artificielle : comment protéger ses innovations ?
  • Cécile Wendling, Chercheuse associée au CSO / Sciences Po Paris, Directrice de la prospective du groupe, AXA
  • Alexandre Menais, Secrétaire général, ATOS
  • Antoine Dubois, Président, ATAWAO
  • Maxime Baffert, Managing Director, VIVA TECHNOLOGY
Table ronde animée par Béatrice Delmas Linel, Managing partner, OSBORNE CLARKE
 
18h10-18h40 : Keynote de Clôture et remise du prix du Cercle
  • Isabelle de Silva, Présidente, AUTORITE DE LA CONCURRENCE
18h40 : Cocktail de clôture des Débats du Cercle

 

 

 
Partenaires :
 


 




Jeudi 11 avril 2019 08h45 - 19h30
Hôtel des Arts et Métiers
9 bis avenue d'Iéna
75016 Paris
Localisation

Hôtel des Arts et Métiers

9 bis avenue d'Iéna
75016 Paris

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.